Actualités

Droit du Travail – Rémunération - La prime « Macron » à l’aune du Covid-19

Publié le : 08/05/2020 08 mai mai 05 2020

La prime exceptionnelle du pouvoir d’achat communément appelée « prime Macron », destinée à favoriser le pouvoir d’achat des salariés a été reconduite pour l’année 2020.

Certaines dispositions avaient été modifiées par rapport au dispositif de l’année 2019, en ajoutant une condition supplémentaire tenant à la conclusion d’un accord d’intéressement.

Pour soutenir la perte de salaire liée à l’épidémie Covid-19, l’ordonnance n°2020-385 du 1er avril 2020 a aménagé les conditions portant sur l’accord d’intéressement.  

Qu’est-ce qu’un accord d’intéressement ? 

Selon l’article L.3312-1 du Code du travail, l’objet de l’intéressement est d’associer collectivement les salariés aux résultats et aux performances de l’entreprise. Facultatif, ce dispositif présente un caractère aléatoire et résulte d’une formule de calcul liée aux résultats ou performances de l’entreprise. 

L’article L.3312-5 du Code du travail prévoit que cet accord peut être mis en place alternativement, par convention ou accord collectif de travail, par accord entre l’employeur et les représentants d’organisations syndicales représentatives dans l’entreprise, par accord conclu au sein du Comité social et économique ou encore par accord entre l’employeur et les salariés de l’entreprise ratifié à la majorité des 2/3.

L’article L.3313-2 du Code du travail exige que l’accord d’intéressement définisse la période pour laquelle il est conclu ainsi que les modalités de calcul et de versement de la prime. 

Qu’impliquait l’accord d’intéressement pour la prime MACRON 2020 avant le COVID-19 ? 

Pour bénéficier de l’exonération sociale et fiscale, l’article 7 de la loi n°2019-1446 du 24 décembre 2019 de financement de la sécurité sociale pour l’année 2020 subordonnait le versement de la prime à l’existence d’un accord d’intéressement. 

Les entreprises dépourvues d’un tel accord disposaient d’un délai compris entre le 1er janvier 2020 et le 30 juin 2020, pour y remédier.

Quels sont les changements liés à la crise sanitaire ? 

La prime devait être versée entre le 28 décembre 2019 et le 30 juin 2020. Ce délai est prolongé au 31 août 2020.

La prime Macron peut désormais être versée même en l’absence d’accord d’intéressement. Toutefois, dans ce dernier cas, l’exonération des cotisations, contributions sociales et impôts sur le revenu sera limitée à la somme de 1 000 euros.

Le montant de l’exonération sera porté à 2000 euros pour les entreprises qui disposent déjà d’un accord d’intéressement ou qui concluront un tel accord d’ici le 31 août 2020. 

La défiscalisation de la prime est subordonnée à la mise en place d’un dispositif d’intéressement. 

Enfin, parmi les critères novateurs, le montant de la prime peut être modulé en considération des conditions de travail du salarié durant la crise sanitaire. 

Historique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.